Contes et Légendes du Pays d'Opale

Contes et Légendes du Pays d'Opale

Contes et Légendes du Pays d'Opale   d'André Verley

       

 

DISPONIBLE

 

AU COIN DU FEU

 

Les contes et légendes ont toujours occupé une place à part dans la littérature française. Elles reflètent tout l’esprit des soirées d’autrefois, lorsque les familles se réunissaient autour d’un bon feu.

L’ouvrage d’André Verley n’échappe pas à la règle et, le livre à peine ouvert, on entre dans un monde féerique ou mystérieux, parfois ensorcelant, où se croisent toutes sortes d’êtres maléfiques ou bienveillants…


     

 

Contes_et_Legendes_du_Pays_dOpale_-_Couverture_officielle_Face_Site

ISBN : 978 2 490058112

Format 15 x 21

Publication : mai 2019

18,00 €

 

Caddie_Noir_et_Or._web_2

Commander l'ouvrage

 

Illustration de la couverture

Nuit magique

CREATION EDITION

P a r i s

Contes_et_Legendes_du_Pays_dOpale_-_Code_Barre

       
        Andre_Verley_-_medaillon        

L'auteur :

André Verley a été journaliste et chef d’agence à La Voix du Nord, dans les Hauts de France. Depuis toujours, il est passionné par sa région et, plus particulièrement, par le Boulonnais. C’est donc, tout naturellement, que ses écrits sont imprégnés de cette essence magique des histoires d’autrefois ; de ces histoires d’un autre temps qui font rêver ou qui font frémir…

 
     

 

 


Extrait de la première légende :  "Le Sel de la Mer"

"Jean-Baptiste avait bon cœur. Il sortit une petite fiole d’eau-de-vie qu’il avait toujours sur lui et en donna quelques gorgées au moribond.

« Merci, merci ! dit l’inconnu. Pour moi, c’est terminé ! Tu as été généreux. Tiens, ouvre ma vareuse et prends ce petit moulin !… Oui, c’est cela ! c’est tout ce que je possède. C’est un bien mince cadeau, mais…

– Ne vous agitez pas ! dit Jean-Baptiste. »

Et il lui donna, à nouveau, de l’eau-de-vie.

« Ce moulin, reprit l’agonisant, est un moulin magique. Il te suffira de dire : « Petit moulin, par ton maître le prophète, je te l’ordonne, donne ceci ou fais cela ! » et le moulin te servira. Et pour l’arrêter, tu diras de la même manière : « Petit moulin, par ton maître le prophète, je te l’ordonne, arrête de travailler ! » Mais garde toujours secret cette formule magique. Ainsi ta fortune sera assurée. »